Lieu central et riche d’histoire, la place de la République à Limoges fait l’objet depuis quelques années d’un vaste projet de réaménagement dans lequel la porcelaine vient apporter sa touche d’esthétisme et de dynamisme.

Présente sur les kiosques (et également sur les assises des bacs à arbres), la porcelaine sous forme de claustras habille les modules (accès parking) et donne du rythme avec des lattes en porcelaine disposées aléatoirement de taille et de teinte différentes (blanc et vert céladon).

Ville de Limoges, projet place de la République : placerepublique.limoges.fr
Mobil concepts : metalco.fr
DAA Delage Atelier d’Architecture : daarchitecture.fr

Dans les projets de diversification de l’entreprise ; l’espace urbain occupe désormais une place importante. Le développement d’une gamme d’assises et de bancs en porcelaine de Limoges permet notamment de valoriser le patrimoine local et d’intégrer la porcelaine aux espaces de vie.

C’est avec l’agence Paradigme Design et dans le cadre du programme Urbacer que l’entreprise a fait ses débuts dans le mobilier céramique avec une gamme de fauteuils composés de maillons en porcelaine et d’une structure inox très élaborée. En assemblant un maillon en porcelaine de Limoges à une structure métallique contemporaine, il en résulte une assise à la fois robuste, design et insolite. 

Depuis, la gamme s’étend à de nouvelles formes d’assisses tels que des bancs et des poufs, construits sur la même base de maillons en porcelaine.

Pour la petite histoire, Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif avait à coeur de promouvoir et défendre le fabriqué en France et avait choisi d’exposer dans l’antichambre jouxtant son bureau à Paris Bercy le fauteuil en maillons de porcelaine Merigous (photo à l’appui ci-dessus ;).


C’est après 3 années de recherche et développement qu’ont été créés les 7800 carreaux de porcelaine qui ornent le soubassement d’un immeuble d’habitation à l’entrée nord de Limoges. Cet immeuble, bâtiment de 12 logements sociaux appartenant au bailleur social Noalis a été conçu par le cabinet d’architecture FMAU de Frédéric Martinet.

La porcelaine de Limoges, peu répandue dans le domaine de la construction et du bâtiment, est pourtant un matériau qui présente beaucoup d’intérêt en termes d’esthétisme et de protection pour les parements d’une façade.

Les carreaux ont subi une batterie de tests pour parer aux nombreux enjeux de sécurité et de durabilité comme la résistance aux intempéries et aux dégradations. Unis « blanc cassé » de 16 par 21 cm, les carreaux gardent la même proportion que les fenêtres et recouvrent l’ensemble du rez-de-chaussée de l’immeuble sur une superficie de 250 m².

Crédits photos : Maud Faivre
Maître d’ouvrage : Noalis (ex Dom’aulim)
Maîtres d’oeuvre : FMAU Frédéric Martinet Architecture et Urbanisme
Porcelaine : Etablissements Merigous

S’inscrire à la newsletter